FOIRE INTERNATIONALE DE L’AGRICULTURE : Orientée vers les défis du Fisandratana

FOIRE INTERNATIONALE DE L’AGRICULTURE : Orientée vers les défis du Fisandratana

La foire internationale de l’agriculture (FIA)  est orientée vers les défis fixés par la vision Fisandratana (émergence et renaissance). La deuxième édition  de la FIA  a été ouvert officiellement ce matin en présence du Président de la République par intérim, Rivo Rakotovao, des membres du gouvernement et des autorités publiques.  Elle se terminera le dimanche 16 septembre 2018 au Zone Forello Tanjombato.

En 2020, le plan Fisandratana ambitionne Madagascar  d’être autosuffisant en riz. D’après le mot du Ministre de l’agriculture et de l’élevage, Harison Edmond Randriarimanana  paru dans le magazine e la FIA 2018, un bilan à mi-parcours a révélé une production de 4.030.000 tonnes en 2018. Soit une augmentation de 30 % par rapport  à 2017 représentant un gain de 930.000 tonnes de paddy.  Ce premier défi  d’être atteint est une étape intermédiaire vers le deuxième défi régional : Madagascar, grenier de l’Océan Indien  en 2030. Ainsi, « la FIA est une occasion pour le ministère de l’agriculture et de l’élevage (MINAE)  de créer des opportunités de rencontres ente les opérateurs  agricoles de l’Océan Indien et les organisations des producteurs Malagasy. La FIA est le carrefour des offres et des demandes en matière de produits agricoles », selon le ministre Harison Edmond Randriarimanana. Il a signalé  également dans le magazine  que la FIA  est une occasion pour les acteurs engagés dans la promotion de l’agriculture et de l’élevage de faire des échanges autour des stratégies du secteur agricole, les plans de croissances des filières porteurs de l’agriculture et de l’élevage, les normes et qualité exigées  par les défis du plan Fisandratana, les investissements agricoles.

Recueillis par Lynda A.

 

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :