SECOURS ISLAMIQUE FRANCE: 2066 ménages du district de Morombe ont reçu des denrées alimentaires

SECOURS ISLAMIQUE FRANCE: 2066 ménages du district de Morombe ont reçu des denrées alimentaires

Pour la troisième fois depuis le début de l’année 2019, les habitants du district de Morombe sont frappés par un aléa météorologique. La commune Tanandava et Ambahikily ont été victimes d’inondation à cause de  la forte pluie du 20 février 2019. Présent depuis 2014, l’ONG Secours Islamique France (SIF) a distribué du colis alimentaires, le 5 mars 2019 dans ces deux communes pour répondre aux besoins des sinistrés impactés par les inondations de fin février. « Je m’appelle Adorine, je suis veuve et vis avec mes 2 enfants et 6 arrières petits enfants encore mineurs. Les inondations du 19 février  au soir ont endommagé les vivres que nous entreposions chez nous. L’eau est montée jusqu’à la hauteur de mes épaules. Les colis alimentaires distribués par le SIF sont d’une grande importance pour nous », témoigne une habitante d’Ambahikily.

Les évaluations menées ont également mis en avant qu’une partie des stocks alimentaires n’a pas résisté à ces précipitations. Pour pallier un risque d’insécurité alimentaire à venir sur la zone, les équipes du SIF ont distribué dans 9 fokontany des 2 communes des colis alimentaires. 2 066 ménages (soit 11 190 personnes) ont reçu leur dotation ce mardi 05 mars. Chaque famille a pu bénéficier de 5 kg de riz, 2 kg d’haricots, 1 kg de sucre, 1 litre d’huile et de 2 sachets de 150 grammes de sel, permettant de couvrir leurs besoins alimentaires durant une semaine au minimum.

Première phase

Bien qu’insuffisantes pour couvrir l’ensemble des besoins actuels, ces distributions sont la première phase d’une intervention plus large impliquant différents acteurs dans le cadre d’une réponse coordonnée par le chef de district de Morombe. C’est ainsi que CRS et CARITAS distribueront dans les jours à venir des kits WASH (eau, assainissement, hygiène) afin de pallier les problématiques d’hygiène sur place qui permettront de diminuer les risques de maladies hydriques inhérentes à ce type d’aléa. Le SIF complètera cette distribution avec une activité de purification des puits.

Des travaux de construction et de réhabilitation d’habitations détruites ou endommagées sont également envisagés afin de faciliter le retour des ménages chez eux. Enfin, une phase de relèvement sera mise en oeuvre afin de permettre entre autres une relance agricole et un appui à la reprise des cours, alors que la majorité des écoles sont encore fermées.

Le 20 février dernier, d’importantes chutes de pluie et des vents forts se sont abattus sur le district de Morombe. Plus de 10 000 personnes ont été directement impactées par ces intempéries, particulièrement dans les communes rurales d’Ambahikily et de Tanandava. Les évaluations menées dans les jours suivants ont fait apparaitre que 85% de la surface agricole de la zone a été inondée (détruisant par la même occasion les cultures), 390 puits ont été submergés par les crues et près de 5000 élèves ont été privés d’école. Les dégâts sur habitations ont également été importants : 762 cases décoiffées et/ou détruites. Près de 10 jours après le passage de cet aléa, la majorité des ménages n’ont pu retrouver un abri.

ONG Secours Islamique France

Laisser un commentaire

Cheap Webcam Sex
Show Buttons
Hide Buttons
error: Content is protected !!