TAOM-BAOVAO MALAGASY: «  Il est temps de l’officialiser ».

TAOM-BAOVAO MALAGASY: « Il est temps de l’officialiser ».

TAOM-BAOVAO MALAGASAY 8

Depuis dizaine d’années, le TAOM-BAOVAO MALAGASY est de nouveau célébré. Une fête qui a pour objet d’une purification. « le TAOM-BAOVAO MALAGASY est un moment prônant la valeur du pardon mutuel (fifamelana faobe), de la réconciliation (famitram-pihavanana) autrement dit, le renforcement du FIHAVANANA, la base du société Malagasy ». Pour cette année, la célébration se tiendra le 09 et 10 Mars 2016.

« La cérémonie sera toujours ouverte par une cérémonie de « Fidiovam-pirenena » ou « purification ». Tangalamena Zakariasy Patrick a souligné que out chacun tant au niveau du foyer, de la famille, des voisins, que des dirigeants et du peuple, cherchera à se faire pardonner mais aussi à pardonner aux autres.

D’après l’histoire, cette fête culturelle est instituée par le Roi Ralambo depuis 540 ans sur la Colline Sacrée d’Ambohitrabiby, siège de son pouvoir. Durant les siècles passés, elle fut communément appelé «  Alahamadibe » du fait que ce roi l’a célébré au début du mois d’Alahamady. L’allumage de la flamme éternelle ou « afo tsy maty », le bain ou « fandroana » et l’inauguration de l’année nouvelle par le « Tatao » figurent parmi les rites les plus marquants de cette festivité. « Comme cette période de l’année correspond à un moment où se termine et se renouvelle en même temps, aussi, pour accueillir l’année nouvelle, est-il primordial que tout soit propre, exempté de souillures et d’impureté, d’oui le sens même du « Fandroana » ou rite de purification, selon lui.

L’inauguration du TAOM-BAOVAO MALAGASY entre dans le cadre de la mise en exergue des valeurs culturelles Malagasy constituant des instruments stratégiques incontournables et pouvant aider à l’effectivité de l’épanouissement de Madagascar. De ce fait, les organisateurs pensent qu’il est temps à son officialisation au niveau de l’État.

Lynda A.

PHOTO

15 Comments

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :