TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: Le soleil éclaire la voie de Fisandratana

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: Le soleil éclaire la voie de Fisandratana

Ambohipihaonana la bien-nommée a vu un président de la République incisif et parlant directement avec fierté devant une population rassemblée et des parlementaires de tout bord regardant avec assurance vers le même futur.

Fierté légitime. Imposer. Œuvrer pour les générations futures…” Voilà des extraits des mots forts prononcés par le Président Hery Rajaonarimampianina à Ambohipihaonana. C’est une commune sise entre Ambatolampy et Antsirabe. “J’invite les Malagasy à être fiers de cette infrastructure qui s’étend sur l’équivalent de 40 stade de terrain de football” lance le Chef de l’Etat. Une réalisation qui va pouvoir éclairer la voie menant vers le Fisandratana. “A travers une telle réalisation, nous éprouvons tous une fierté légitime” déclare d’une voix forte le président à l’endroit de ses invités de marque mais surtout à la population venue en masse et stoïque malgré un soleil de plomb. Ce soleil, ces gens sont habitués à vivre avec. Ce soleil alimente la centrale solaire photovoltaïque d’Ambohipihaonana qui produit une puissance de 20 MW par jour. Cette puissance est produite par plus de 73 000 panneaux photovoltaïques. Et le Premier magistrat de la Grande Ile à effectuer la mise ligne de la centrale. La production électrique de la centrale sera répartie à raison de 30% pour le RIA ou Réseau interconnecté Antsirabe et les 70% vers Antananarivo, Itasy et Moramanga.

Pour mémoire, la pose de la première pierre de cette ferme solaire a été effectuée en décembre 2016. Ce respect des délais est une fierté de plus. Cette première ferme photovoltaïque utilisant l’énergie solaire résulte d’un partenariat public-privé en faveur de la coopération régionale. Pour sa construction et sa gestion, l’État malgache s’est associé au groupe GreenYellow, spécialisé dans la production d’énergie verte. Tout au long de la construction de la centrale, une collaboration entre les entreprises Malagasy et françaises a été réelles. Cette collaboration se poursuivra. Un contrat d’achat de l’électricité produite entre GreenYellow et la Jirama est signé qui porte sur une durée de 25 ans.

Faisons de cette rencontre une occasion pour faire le serment, ensemble, par devant la population, d’œuvrer pour son mieux-être, pour le développement du pays, avec patriotisme et persévérance”, a déclaré le Président Rajaonarimampianina à l’assistance. Le président de poursuivre que l’image du jour est une image concrète de la vision Fisandratana.

Il y a d’un côté le rassemblement des différents acteurs politiques de différents bords autour d’une infrastructure fondamentale pour œuvrer pour le mieux-être de la population. “Faisons de cette rencontre une occasion pour faire le serment, ensemble, par devant la population, d’œuvrer pour son mieux être, pour le développement du pays, avec patriotisme et persévérance” a déclaré le Président Rajaonarimampianina dans son élan.

Il y a de l’autre côté la mise en place d’une centrale solaire de ce genre devrait permettre à la JIRAMA de réduire le coût de production, qui est ramené à 480 ariary le kWh à Ambohipihaonana et que la Jirama revend à 360 ariary par kWh explique Rajaonarimampianina.

Il est à noter que le Président a reçu les jeunes étudiants de l’ESPA ou École supérieure Polytechnique d’Antananarivo (Vontovorona). Cette école a envoyé une forte délégation lors de l’inauguration de la ferme photovoltaïque. Les jeunes Cadiens (promo 1, promo 2 et promo3) étaient présents lors de cette manifestation importante et ont fait une haie d’honneur au Président de la République. Le Président s’est adressé à ces jeunes en leur disant que l’avenir leur appartient et que cet avenir s’inscrit dans la transition énergétique. Il exhorte les jeunes à cadrer leur projet dans cette idée de préserver l’environnement.

L’énergie utilisée est une énergie propre préservant l’environnement au bénéfice des générations futures. Par ailleurs, la Jirama pourra ainsi faire des bénéfices et la saignée des finances publiques dénoncée par le président s’arrêtera. Rajaonarimampianina a lancé d’une voie catégorique qu’il n’y aura plus de machine arrière. Il lance l’avertissement à tous ceux qui sont habitués à bénéficier de la situation malsaine qui n’a que trop durer. Il n’a pas prononcé le mot mafia mais c’est tout comme. Le Chef de l’Etat a annoncé qu’il a imposé la transition démocratique et ce choix est irrésistible. Et là encore le président Rajaonarimampianina de marteler que “Relever un pays après plus de cinquante ans de pauvreté ne se fera pas en quelques mois. Nous avons surtout besoin de changer notre façon de penser et notre mentalité afin d’arriver à une émergence économique et sociale.” Et le président de dire que “nous devons travailler tous ensemble pour l’émergence du pays”.

 

 

Laisser un commentaire

Show Buttons
Hide Buttons
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :